Les arbres remarquables, un patrimoine naturel à Strasbourg ?

  • #Alsace
  • ,
  • #Tourisme

Leur histoire, leur rareté, leur dimension ou leur forme est à l’origine de leur statut d’arbres remarquables. A l’initiative du Conseil Départemental du Bas-Rhin, ils ont fait l’objet d’un inventaire à travers tout le territoire du Bas-Rhin dans le but de valoriser ce patrimoine naturel. Fruitiers ou forestiers, le site internet http://arbres-remarquables.bas-rhin.fr/ est consacré à ces arbres uniques ainsi qu’un ouvrage photographique de Valérie Meyer intitulé Les arbres remarquables du Bas-Rhin paru aux Editions du Signe. Parmi les 60000 arbres implantés à Strasbourg, partons à la découverte de 4 d’entre eux.

 

Platane à feuille d’érable à la Petite France

Visible depuis nos bateaux de croisière, ce platane à feuille d’érable règne du haut de ses 31 mètres sur le quai de la Bruche, à deux pas des Ponts Couverts, en plein cœur historique de Strasbourg. Planté dans les années 1730, il est remarquable par ses dimensions, son âge et sa forme. C’est notamment la largeur de son tronc qui impressionne les Strasbourgeois et les touristes. Ce platane, vieux de plus de 300 ans, a remplacé un très vieux noyer qui se trouvait à cette place mais qui ne résista pas à l’hiver 1704, extrêmement rigoureux. On raconte qu’au XIXème siècle une estrade avait été installée dans le platane et que les gens y dansaient.

Ginkgos sur la place de la République

Parés d’or à l’automne, les ginkgos biloba implantés à la fin du 19è / début du 20è siècle sur la place de la République sont spectaculaires. Offerts à Guillaume Ier par l'empereur du Japon Mutsuhito ils montrent de grandes qualités de résistance aux changements climatiques ou d’adaptation à la pollution par exemple. Leur circonférence de plus de 6m en fait des arbres remarquables. Apparue avant l’ère des dinosaures, cette espèce est la seule espèce actuelle de la famille des  Ginkgophytes et l’espèce la plus vieille. Aussi appelé arbre aux 40 écus depuis qu’en 1788 à Montpellier, un riche amateur de ginkgos biloba en a acquis un pied pour la somme de 40 écus.

Noyer noir sur la place de l’Université

A deux pas de l’Eglise Saint Paul et également visible depuis nos bateaux de croisière, c’est la couronne du noyer noir planté place de l’Université qui est remarquable. Compte tenu de sa taille, sa date de plantation est estimée à la période de travaux du Palais Universitaire (1879-1884). 

Sophora du Japon dans la cour intérieure de l’Hôtel des Haras

Un arbre remarquable à côté d’un bâtiment non moins remarquable : le sophora du Japon, originaire de Chine comme son nom de l’indique pas, planté dans la cour intérieure de l’Hôtel des Haras, à côté des anciens Haras nationaux. C’est le plus vieux spécimen enregistré dans le Bas-Rhin. Le sophora fleurit entre juillet et septembre. Ses fleurs, agréablement parfumées, varient du blanc au jaune et attirent de nombreuses abeilles qui viennent butiner leur nectar.

Et vous, connaissez-vous ce patrimoine naturel exceptionnel, témoin de la vie qui passe ?

 

A la recherche d'autres activités à Strasbourg et alentours ?