La carte de vœux du Vaisseau - Sabine Ischia

Le Vaisseau est un centre de culture scientifique qui a pour règle de base « l’interdiction de ne pas toucher ». Dans un contexte de crise sanitaire, les équipes de ce « musée pour enfants » se sont mobilisées pour réviser cette devise quelque peu inadaptée… La Directrice Sabine Ischia nous parle des changements opérés et présente ses vœux pour 2021.

Carte de vœux du Vaisseau par Sabine Ischia pour Batorama

Au Vaisseau, que retenez-vous de 2020 ?

En temps normal, le Vaisseau permet aux jeunes de jouer, de découvrir, de toucher, d’essayer, de rater, et de recommencer… Avec la covid-19, toutes ces manipulations sont devenues impossibles, ce qui a constitué un premier frein de taille. 
Le premier confinement est arrivé très vite et de manière abrupte, je pense que tous les lieux culturels l’ont vécu ainsi. Pour nous, au Vaisseau, il a été quasi immédiat de dire qu’il fallait poursuive l’activité, garder le lien avec les visiteurs. Nous souhaitions à tout prix participer au confinement des enfants, leurs proposer des outils et leur permettre de faire des activités à domicile. Je dirais donc que 2020 a été un véritable challenge, mais que je suis très fière de la manière dont nous l’avons relevé. 

Comment avez-vous adapté votre offre ?

Tout d’abord, nous avons créé « Le Vaisseau chez vous » : un programme digital qui consistait à mettre en ligne tous les jours de la semaine une activité à faire à domicile. 
Le mercredi après-midi avait lieu un rendez-vous interactif, animé par des médiateurs. Au démarrage, nous avions aussi proposé chaque vendredi un challenge avec des énigmes à résoudre. 

Au printemps, lors du déconfinement et de la réouverture du Centre, nous ne pouvions pas laisser le Vaisseau en visite libre avec toutes les manipulations : ce n’était pas « covid-compatible ». Pour répondre à cette problématique, nous avons mis en place les parcours d’activités et d’expériences « TOUS SUPER » et « TOUS RELAX » ludiques et interactifs mais adaptés aux contraintes sanitaires !

En bref, nous avons fait en sorte de nous adapter au mieux, et les équipes ont très vite été un moteur dans cette démarche. Nos visiteurs étant des enfants, il nous semblait essentiel qu’ils ne perdent pas le Vaisseau de vue au cours de cette période. 

Quels ont été les points positifs cette année ?

J’ai plaisir à dire qu’il y a eu de nombreux points positifs en 2020. Déjà, au niveau de l’équipe, j’ai pu découvrir une très forte solidarité. Certains agents sont sortis de leurs missions quotidiennes (administratives par exemple) pour accueillir le public et répondre au besoin RH important que nous avions à ce moment-là. 

Ensuite, nous avons fait preuve de créativité, d’ingéniosité, et avons su faire preuve d’une adaptabilité constante. Il y a eu beaucoup de changements cette année, il fallait modifier les discours d’accueil, communiquer sur les règles et les aspects sanitaires… Et grâce à l’investissement de l’équipe, je peux dire que nous avons relevé ce défi avec brio.

Enfin, grâce à nos solutions digitales avec « Le Vaisseau chez vous », nous nous sommes rendu compte que des familles qui ne vivent pas à Strasbourg ou même en France ont apprécié ces activités et les ont intégrées dans les programmes de leurs enfants. C’est très positif et ça nous motive !

Comment appréhendez-vous 2021 ?

Sereinement, sans crainte, nous continuons d’innover, de créer, dans l’espérance de pouvoir rouvrir, et nous sommes prêts !
Nous avons une nouvelle exposition immersive à venir « Les As de la jungle », dans laquelle les enfants vont appréhender les versants de la biodiversité, rentrer dans la jungle, découvrir les problématiques de l’eau… J’ai hâte ! 

Quels sont vos vœux pour la culture et le tourisme ?

Mon vœu, c’est évidemment que tout ça puisse reprendre très rapidement et que l’on puisse retrouver le public. Entre nous, acteurs du tourisme, il y a une interconnexion, et j’aimerais que les visiteurs puissent redécouvrir le Vaisseau mais aussi visiter les musées de Strasbourg, faire un tour en bateau-promenade Toutes ces activités n’attendent plus que le retour des visiteurs, touristes comme locaux ! 

Quels sont vos vœux pour les Alsaciens ?

Qu’ils puissent être sereins, qu’ils soient fiers de notre belle région…
Je souhaite aux strasbourgeois de pouvoir revenir, redécouvrir, se replonger dans un monde culturel, de joie de bonheur et d’émerveillement !

Une devise ?

Venez découvrir le Vaisseau, la science en s’amusant c’est génial pour les petits et les grands !  

Découvrez nos actualités similaires