Les traditions de Noël en Alsace

À Strasbourg et en Alsace, Noël est une période particulièrement festive. Depuis la fin du XVIème siècle, les fêtes de Noël sont une tradition ancrée dans la culture et la magie de Noël à Strasbourg séduit chaque année des visiteurs du monde entier. Même si le traditionnel marché de Noël de Strasbourg n’aura pas lieu cette année, on vous embarque pour un tour d’horizon des traditions de Noël en Alsace.

Traditions de Noël en Alsace

La couronne de l’Avent

Née en Allemagne au XVIè siècle, la couronne de l’Avent est arrivée en Alsace dans les années 1930, où elle marque le démarrage de la période de Noël. C’est le quatrième dimanche avant Noël que commence le calendrier de l’Avent et que la première bougie est allumée. Il s’agit d’un symbole aux significations multiples : vie éternelle, renouvellement ou soleil pour le cercle, espérance ou végétation pour la couleur verte ou encore feu et repères pour les 4 bougies.
Elle se compose traditionnellement de branches de sapin, de houx ou de gui sur lesquelles on dépose les 4 bougies qu’on allume chaque dimanche de l’Avent.

Tradition couronne de l'Avent

Saint-Nicolas

En Alsace, Saint-Nicolas passe traditionnellement le 6 décembre pour distribuer des friandises aux enfants sages. Évêque de Myra, Saint-Nicolas serait né vers 270 et mort le 6 décembre 343. La légende raconte que le soir du 5 décembre, Saint-Nicolas, accompagné d’un âne ou d’un cheval, fait le tour des maisons habitées par des enfants pour les récompenser en amenant des friandises comme des pains d’épices ou des « Männeles », brioche en forme de bonhomme dégustée avec des clémentines.
Il est également accompagné du Père Fouettard, qu’on appelle Hans Trapp en Alsace et qui est le héros d’un conte Batorama, dont le rôle est de menacer avec sa baguette les enfants qui n’auraient pas été sages.

Saint Nicolas Alsace

La crèche

La crèche représente la nativité du Christ et est un symbole important de Noël. Dans la tradition, l’enfant Jésus n’y est déposé qu’après les 12 coups de minuit le soir du 24 décembre et les rois mages sont rapprochés chaque jour un peu plus du centre pour faire leurs offrandes. Cette tradition se fait de plus en plus rare dans les foyers mais, chaque année, on trouve des crèches vivantes à Strasbourg.

Crèche de Noël

L’Épiphanie et la galette des rois

C’est en Alsace qu’est née cette coutume de galette des rois, au cours du XVème siècle. Célébrée le 6 janvier, l’Épiphanie célèbre la venue des rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar et le retour de la lumière.
La tradition veut qu’une fêve soit cachée dans la galette, qui doit alors être coupée en parts égales. Le plus jeune autour de la table se faufile alors sous la table avant de choisir, au hasard, la part étant servie à chaque convive. La personne qui trouve la fêve dans sa part de galette est alors proclamée roi ou reine de la journée ! 

Galette des rois épiphanie

Et bien sûr, Noël en Alsace ne serait rien sans ses sapins de Noël  et ses gourmandises. La région étant déjà riche en traditions culinaires, on y découvre de nombreuses spécialités durant cette période de fête.