Sophrologie et thérapie forestière : Rencontre avec Manuela Peschmann

Depuis 10 ans, Manuela Peschmann, écothérapeute-sophrologue, fait découvrir l’Alsace et propose des sorties originales pour profiter des bienfaits de la forêt et se ressourcer. Son approche consciente et minimaliste diffère des randonnées classiques et offre une véritable re-connexion avec la nature. Alors, envie de tenter un petit bain de forêt ?

Sophrologie en forêt
  • En quoi consiste votre activité ?
    Je propose des sorties en forêt type "bain de forêt" dans les Vosges du Nord depuis plus de 10 ans. Le but étant de privilégier les sens et les ressentis du moment présent et de retrouver un lien sincère et profond avec l'environnement naturel. Pour cela, j'utilise des exercices de respiration, de pleine conscience et d'éveil sensoriel.
  • À qui s’adressent les sorties que vous proposez ?
    La thérapie forestière s’adresse évidemment à toute personne souhaitant profiter d’une vraie pause en pleine nature, loin du rythme effréné du quotidien et de la surexposition aux écrans par exemple. Pour mes bains de forêt, je privilégie des petits groupes. Pour l’instant, la clientèle est encore largement féminine et principalement locale.
 
  • La thérapie forestière, qu'est-ce que c'est ?
    La Thérapie Forestière (ou sylvothérapie), c'est tout simplement laisser l'écosystème forestier agir positivement sur le corps et le mental au travers d'une expérience immersive et d'un état d'esprit réceptif, et libéré de toute contrainte et jugement. Au-delà d'un simple moment de bien-être, cela permet de stimuler des ressources enfouies héritées de nos ancêtres, des perceptions liées à l'enfance et des sentiments valorisants et constructifs. On laisse la nature agir comme thérapeute : la personne qui guide n'est qu'un médiateur mais elle est souvent nécessaire pour une première approche en raison de notre vision très altérée de la nature aujourd’hui.
  • En quoi consiste un bain de forêt et quels sont ses bienfaits ?
    Un bain de forêt est une expérience immersive en milieu forestier. Selon le sylvothérapeute, l'approche est très différente. Mon approche est de prôner lenteur, minimalisme et retour à notre part sauvage. Un bain de forêt a de nombreux effets bénéfiques sur la physiologie et l'équilibre émotionnel et nerveux. Bien sûr, il réduit le stress, calme l'anxiété, stimule la créativité, la bonne humeur, favorise le sommeil etc. La liste est longue et dépend également de la façon de l'aborder et de ce qu'on est prêt à vivre. Je mets tout en oeuvre pour que le vécu soit très personnel. Guider et cadrer tout en laissant la liberté à chacun de vivre sa propre expérience : c’est tout un savoir-faire que je cultive depuis plusieurs années.

Mon approche est de prôner lenteur, minimalisme et retour à notre part sauvage.

  • La sophrologie, ça consiste en quoi ?
    La sophrologie est une méthode psychocorporelle douce utilisant des exercices respiratoires, de pleine conscience et de visualisation. Elle a été créée par un médecin dans les années 1960. Le but est d'être autonome et d'intégrer facilement la pratique dans les activités quotidiennes. Mes deux activités de sophrologue et de guide en thérapie forestière sont totalement autonomes mais toujours liées car c'est la sophrologie qui m'a permis de retrouver un lien plus intime et plus juste avec la nature après mon approche scientifique. La formation en Thérapie Forestière que je propose attire également de nombreux sophrologues.
  • Quel est votre parcours ? Comment en êtes-vous arrivée à ce mode de vie ?
    J'ai grandi dans les Vosges du Nord : mon environnement de naissance était la forêt. J'ai naturellement et inconsciemment été sensibilisée au vivant et à ce milieu. Naturellement, je me suis orientée vers des études de biologie, puis j’ai enseigné les sciences de la vie et de la terre. En 2008, ma vie a pris un virage et j'ai découvert la sophrologie. Grâce à une formation de 3 ans, j'ai pu intégrer mon entrainement à mes sorties en forêt, ce qui m'a permis de me rendre compte de l'impact positif que l'un avait sur l'autre. La sophrologie, au travers de la pleine conscience, m'offrait un regard plus contemplatif sur l'environnement forestier : je n’avais plus besoin de l’expliquer ou de comprendre, seulement de le vivre. Les fréquences bienfaisantes de la forêt rendaient ma pratique plus profonde et efficiente. J'ai très vite mis en place des sorties qui allaient dans ce sens, d'abord pour mes connaissances puis pour le grand public, et cela bien avant d’entendre parler des bains de forêt japonais. J'étais un peu comme une pionnière dans le secteur sans le savoir.
  • Selon vous, qu'apportent vos thérapies aux clients et quels sont leurs retours sur les expériences que vous leur faites vivre ?
    Beaucoup retrouvent une parenthèse de calme et de sérénité pour se retrouver et se concentrer sur l'essentiel. Ils réactualisent leur approche de la nature dans leur conscience et retrouvent des sensations perdues ou enfouies, en découvrent d'autres inédites. C'est à la fois partir à l'aventure tout en retrouvant son cocon originel. Les sentiments et valeurs éveillés au cours de leur expérience ne les laissent pas indifférents. Ils sont touchés, émus et emmènent quelque chose avec eux qui est précieux et intime.

le site internet des thérapies forestières

la page facebook de manuela peschmann