Redécouverte de la façade Sud de la Cathédrale de Strasbourg

  • #Strasbourg
  • ,
  • #Cathédrale
  • ,
  • #Tourisme
  • ,
  • #pop guide

Bientôt la fin des travaux ! La façade Sud de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg a été débarrassée, depuis quelques jours, de la plus grande partie des échafaudages derrière laquelle elle était cachée depuis 2013. Elle laisse ainsi apparaître des trésors dont on avait presque oublié l’existence. Cette phase de travaux sur la façade Sud du bras Sud du transept de la Cathédrale de Strasbourg a été menée en collaboration entre la Direction régionale des Affaires Culturelles du Grand Est (DRAC) et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame.

La façade Sud de la Cathédrale constitue plusieurs points d’intérêt sélectionnés par les services de la Cathédrale pour figurer dans l’application PopGuide. Les pistes 40 et 42 évoquent respectivement la montée à la plateforme et la façade du transept Sud. La piste 41 quant à elle vous invite à prendre un peu de recul pour observer la façade Sud dans la globalité. Saviez-vous par exemple, que la Tour Klotz, de forme octogonale, a été détruite par deux fois ? La première fois, au XVIII siècle, la tour a été détruite par un incendie causé par la foudre et par les bombardements de la guerre de 1870. Reconstruite  par l’architecte Gustave Klotz, elle est détruite une second fois en 1944 par les bombardements américains.

Bien que les traces de peinture originales soient rares dans la Cathédrale de Strasbourg, on sait aujourd’hui qu’au Moyen Âge, les cathédrales étaient peintes. On ignore toutefois souvent dans quels tons et selon quels motifs. L’étude de la polychromie menée à l’occasion de ces travaux a ainsi révélé de nombreuses découvertes sur son aspect originel. Les travaux de nettoyage entrepris ont alors laissé apparaître de jolies teintes blanches, dorées et bleues.

Prenez le temps de regarder de plus près le détail des pierres de taille sur cette façade. Vous verrez que toute la façade est peinte. Des faux joints blancs sont dessinés sur les pierres dans le but , sans doute, de simuler des blocs parfaits et une construction régulière sur le modèle du Temple de Salomon.

On parle souvent de l’horloge astronomique de Jean-Baptiste Schwilgué, mais bien moins de l’horloge extérieure, située au centre de la façade, bien qu’elles soient raccordées entre elles depuis 1574. Le cadran métallique de cette horloge , inséré dans un bahut en pierre de taille, est également peint. La polychromie a été nettoyée et consolidée. Vous y découvrez un personnage coiffé d’un bonnet et tenant dans ses mains un petit cadran solaire, ainsi que quatre angelots.

 

Et enfin, venez admirer le bleu et les étoiles dorées des statues et des niches que composent le décor polychrome de la Vierge à l’enfant. Les couleurs ont été sublimées. La statue a quant à elle été nettoyée pour retrouver l’aspect de la pierre naturelle et sa patine naturelle. C’est tout simplement magnifique.

Grâce à l’audioguide PopGuide, découvrez encore de nombreuses anecdotes, histoires et subtilités sur la Cathédrale de Strasbourg. N’attendez plus pour télécharger l'audioguide « Popguide Strasbourg » (sur Apple Store et Google Store). ET si vous ne disposez pas d’un smartphone, vous pouvez louer votre audioguide à la boutique Batorama, à 50 mètres de la Cathédrale.

Quant aux travaux qui représentent un chantier global de conservation et restauration, son achèvement est prévu en 2020. Il faudra donc encore un peu de patience pour découvrir la façade Sud dans sa totalité.